RECONSTRUIRE NOTRE DAME ?

C’est bien la seule note d’espoir qu’on a entendue le soir même de l’incendie de Notre Dame de Paris, une fois le désastre constaté : on va la reconstruire. Tels furent les mots employés par le président de la République.

Il n’y a rien à ajouter à l’expression de l’émotion ressentie en France et à l’étranger, tellement ce symbole de l’art chrétien occidental avait franchi les limites de la religion pour appartenir au patrimoine mondial de l’humanité.

C’est pourquoi la question de sa restauration devient centrale. Continuer la lecture de « RECONSTRUIRE NOTRE DAME ? »

LA CULTURE EN NOIR et BLANC ?

Un épisode de la vie culturelle courante qui n’aurait guère dû avoir de conséquences est à l’origine d’un fait divers qui vaut commentaire. Un metteur en scène de théâtre antique (philippe Brunet) donnait en mars à la Sorbonne une représentation des « Suppliantes » d’Eschyle (cinquième siècle avant J.-C) ou plutôt, tentait de le faire en a été empêché par une manifestation. Cette pièce met en scène des grecs D’Argos supposément blancs et des Danaïdes venues d’Égypte supposément noires. Pour cela le metteur en scène avait préconisé l’usage de maquillages sombres pour les seconds et aussi de masques cuivrés.

Continuer la lecture de « LA CULTURE EN NOIR et BLANC ? »

DIVORCE À L’ITALIENNE

Ça avait commencé par des petits mots doux, de ceux qu’on prononce en campagne électorale vis à vis d’adversaires qui ne sont pas encore en charge de responsabilités d’État. La réponse ne s’est pas faite attendre dès lors qu’elle a été possible. On en a mesuré récemment l’escalade avec le rappel de l’ambassadeur de France en Italie, car c’est bien sûr de cette relation franco-italienne qu’il s’agit. Du côté transalpin on déclare avoir été agressé, du côté français aussi. Mais qui a commencé ? La France semble-t-il. À la question posée de savoir pourquoi, la réponse vaut celle de l’élève pris en flagrant délit dans la cour de récréation : C’est pas moi monsieur, c’est lui. Non c’est lui. Toi ou lui ? Lui monsieur ! Pourquoi ? Pour me rendre. Mais c’est toi qui a commencé ! Oui M’sieur, mais je m’étais rendu le premier. On voit par là que de la cour de récréation à la cour des États, il n’y a que la distance des générations. Le Président français, fin stratège a tenté récemment de déminer la situation par une de ces parades médiatiques dont il a le secret. Pourtant le malaise persiste.
Continuer la lecture de « DIVORCE À L’ITALIENNE »

AGRICULTURE : SALON OU MUSÉE ?

C’est toujours avec un certain sentiment d’émerveillement mêlé de nostalgie que les citadins rejoignent la campagne, tantôt parce qu’ils y partent en vacances et en admirent les paysages, tantôt pour qu’ils en consomment les produits de plus en plus « bio », de plus en plus « nature », allant jusqu’à se mobiliser pour que ça dure encore. Le motif « campagne » a ainsi rejoint l’amour et la défense du patrimoine dans le cœur des français, quelque part entre une émission de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 et une autre de Stéphane Bern célébrant les vieilles pierres.
Continuer la lecture de « AGRICULTURE : SALON OU MUSÉE ? »