QUELLE HISTOIRE !

L’aurez-vous remarqué ? Au fond nous n’aimons rien tant que l’on nous raconte des histoires. Et ce depuis l’enfance. Que ce soit des histoires politiques ou des histoires à dormir debout, qu’importe. Nous sommes bon public. Je me demandais l’autre jour pourquoi l’excitation s’empare du peuple à intervalles réguliers à l’occasion des élections politiques. Il me semble que la réponse en est que ce sont ceux qui racontent le mieux les histoires (et même parfois l’Histoire) qui nous donnent à croire à quelque chose, un conte que nous attendons depuis tout petits lorsque nos parents cherchaient à nous endormir: Comment être heureux dans un monde parfait.
Continuer la lecture de « QUELLE HISTOIRE ! »

COUR DE RÉCRÉATION

C’est un peu irrévérencieux pour un Président et des élus dont il s’agit dans le cas précis, mais l’atmosphère de cour de récréation qui règne ces jours-ci dans le microcosme politique autorise la comparaison. Des garnements aux prises avec leur égo, leur fort caractère et leurs disputes récurrentes, sur fond d’antagonisme politique, ça donne ceci : « et que je vais fouiller dans tes comptes de campagne, et que je vais te faire « ta fête » et que nous allons rejouer la grève des cours, et que je te cite Victor Hugo pour montrer que moi aussi j’ai des lettres » !
Continuer la lecture de « COUR DE RÉCRÉATION »

UN BESOIN DE FERVEUR

Tous ceux qui ont assisté, de loin pour la plupart, à la cérémonie des obsèques de Johnny Halliday, n’ont pu qu’être frappés par cet élan soudain de ferveur collective pour un chanteur, qui certes avait ses fans et s’était peu à peu inscrit dans l’imaginaire des français mais qui était loin d’en fédérer les valeurs et les croyances. Car s’il est indéniable qu’une bonne partie de la population, celle du « Baby Boom » essentiellement, se retrouvait dans « l’idole des Jeunes » des années soixante, et si c’était elle qu’on trouvait en nombre dans les concerts de Johnny Halliday : Jeans, cuir, éventuellement chaînes, bracelets et casques de moto mais surtout barbe et cheveux blancs, une grande partie de la population elle, restait indifférente à cet engouement.
Continuer la lecture de « UN BESOIN DE FERVEUR »

PARLEZ-VOUS « FRANGLAIS » ?

Je participais ces temps derniers à un colloque très intéressant sur le numérique et le développement économique qui en découle. Interventions pertinentes, savantes même, ouverture de perspectives, l’intelligence numérique avait de quoi séduire sinon convaincre. Mais j’étais envahi d’un étrange malaise.
Continuer la lecture de « PARLEZ-VOUS « FRANGLAIS » ? »

HOMMES/FEMMES, ÉGAUX OU RIVAUX?

Il a fallu qu’éclate une affaire américaine, celle d’un producteur exerçant le droit de cuissage pour que se libère une parole qui sidère : un nombre considérable de femmes en effet se plaignent d’avoir été violées. Encore que le terme soit extensif, la chose est si répugnante qu’elle suscite l’indignation non des femmes seules, mais de tous et la pénalisation des comportements de harcèlement est des plus justifiées.
Continuer la lecture de « HOMMES/FEMMES, ÉGAUX OU RIVAUX? »